Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 juin 2010 3 02 /06 /juin /2010 19:12

sex-and-the-city-2-carrie.jpg

 

Malgré des critiques peut élogieuses venant tout droit des états unis je ne pu résister à aller voir le second volet de la saga Sex and the City au cinéma. Et le verdict ne tarda pas à tomber!


Je dois avouer que j'ai été surprise d'apprendre que ce deuxième film allait se dérouler non pas à new york comme il l'avait toujours été mais dans le désert d'arabie. cette surprise est devenu peu à peu un ravissement car peut importe le lieux finalement, le fait de retrouver la magie et le charisme de nos 4 new yorkaises à suffit à raviver la flamme.


Consernant le scénario, pas vraiment de surprise, Sex And The City n'est pas du théatre de Shakespeare mais bien du divertissement. Pour ma part, je dirais que la série, comme le film me comble de bonheur car bien qu'il ne soit pas un chef d'oeuvre pour les Oscars, Sex And The City sait mieux que personne nous faire rêver...

Alors oui nous avons eu peu de surprises, le scénario est pour les plus mauvaises langues un peu mince et bourré de stéréotypes, quoi qu'il en soit nos 4 héroines ont demeurées aussi attachantes qu'à leur début.


Mais venons en à l'essence même de cette série devenu cinéma. Le second volet ne semble rien avoir à envier au premier en termes de style vestimentaire. Sous le soleil ardent d'Abu Dhabi nous avons pu observer des tenues des plus flamboyantes et exotiques les unes que les autres. Carrie Bradshaw est apparu toujours séduisante et romantique bien que plus entreprenante, Samantha toujours aussi libérée et sexy malgré que de légères marques du temps ce fasse peu à peu sentir, Charlotte à mis davantage en valeur son instinct maternelle tout en dévoilant une soif d'insouciance qu'on ignorait. tant qu'à Miranda, voila un personnage délaissant enfin son sinisme pour une bonne dose d'humour et de douceur. Néanmoins nous aurions souhaité voir le mythique mister big plus longuement cette fois encore!


En quelques mots, bien que ce second film est parfois manqué de dynamisme, le rêve fut bien présent. Le desert Dabu Dhabi ,comme les vies parfaites de nos héroines ont su nous faire voyager vers un autre monde, là ou le luxe et les paillettes nous font chavirer d'envie des pieds à la tête...


Article rédigé par Mélisa PIOT

Partager cet article

Repost 0
Published by bulle-de-mode.over-blog.com
commenter cet article

commentaires