Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 avril 2010 3 21 /04 /avril /2010 20:43

GOYARD.jpg


Est ce à cause du beau temps qui revien ou des épreuves parfois douloureuses que nous imposent la vie? Une chose est certaine c'est que mon envie d'aventure et de voyage ne cesse d'accroitre. Je me plais à rêver des actrices des vieux films toujours à la pointe de l'élégance, capable de partir au bout d'une monde chargée de valises toutes aussi lourdes que précieuses; Et rien ne me semble alors plus approprié que de vous parler des valises Goyard.


Comme ce fut le cas pour un certain nombre de maisons présentées dans mes articles, le prestige Goyard à commencé le 8 septembre 1828. François Goyard nait alors dans une famille experte dans le flottage depuis déja deux siècles.

En 1845, à 17 ans Goyard rentre comme apprenti chez monsieur Morel ,connu et reconnu comme layetiers, et coffretiers.

A sa mort le jeune apprenti deviendra héritier de l'entreprise de prestige. Avec successivement des boutiques à Bordeaux, Monte Carlo et  Biarritz puis à new york, la maison Goyard obtiendra sa consécration.... Aujourd'hui encore et ce depuis 1853, ce fabricant de bagage de luxe accueille sa clientèle dans sa boutique rue Saint Honoré à Paris.


Qu'il s'agisse d'une malle, d'une valise ou d'une boite à chapeau le savoir faire de Goyard n'est plus à démontrer...Comparable par sa beauté et son prix  aux maroquinerie Vuitton, il vous faudra compter environ 2200 euros pour les valises petit format. Mais la encore un détails fera peut être la différence:


Sachez mesdames que la maison Goyard, sur ses valises commes sur ses sacs, vous propose de personnaliser vos achats. Gravé dans la toile ou dans le cuir, vos initiales seront inscrites.


Il s'agit bien là d'un objet de grande valeure, pas uniquement en termes de prix mais aussi une valeure sentimentale, prette à vous suivre là ou tous vos voyages vous mèneront....




Article rédigé par Mélisa

Partager cet article

Repost 0
Published by bulle-de-mode.over-blog.com
commenter cet article

commentaires