Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 octobre 2010 7 03 /10 /octobre /2010 16:48

200-600_2088_1_article.jpg

 

Nous parlons souvent des créateurs de talents tel que le défunt Alexander Mcquenn mais nous ignorons parfois que même des géants de la sorte était avant tout des Hommes avec de grandes réussites  mais également des déceptions comptabilisées au compteur. Pour certain d'entres eux, ce sont ces même chagrins qui furent la cause de leur décès!

 

Ce fut le cas d'Isabella Blow reconnu dans l'univers de la mode en tant que journaliste de talent mais aussi en tant que pygmalion d'Alexander Mcqueen! Cette femme au regard visionnaire n'a eu de cesse de bousculer pas à pas chacun des codes établi. Trois ans après son suicide par ingestion de desherbant, Isabella blow fait encore parler d'elle.

En effet, sa biographie fut éditée en angleterre. Sous les commandes de son mari, nous retracerons cette carrière certe hors du commun mais aussi et surtout le parcours si atypique de cette femme tout aussi singulière!

 

Ces écrits dévoileront donc ses tragédies mais aussi ses rencontres inoubliables avec les grands noms de la mode. Il apparaitra que Philip Treacy occupera une place majeure dans l'ouvrage. On dira de leur relation je cite "Isabella et lui ont rapidement développé une relation créative intense. Ce fut comme une relation amoureuse sans sexe". Voici donc un discours qui se passe de justification. Il semblerait qu'Isabella appréhendait ses amitiés comme son métier à savoir sous le signe de la passion...

 

Celle qui débarqua à Vogue New york en 1984 habillée d'un sari de maharaja annoncait déja la couleur: elle serait une légende!!A cette époque Isabella postula en tant qu'assistante d'Anna Wintor puis devenu au fil des années son amie.

 

Mais sa créativité sans limites et ses tenues toujours plus extravagantes cachait en réalité un mystère. Isabella Blow se détestait profondément.. Torturée par la mort de son petit frère puis de l'abandon successif de sa mère et du remariage de son père, Isabella subira une autre tragédie: celle de ne pouvoir être mère à son tour. Fatigué de tant d'épreuves Isabella se démarque non plus par ses extravagances mais également par son obsession de la mort!

 

Le 6 Mai 2007 après de multiples tentatives en vain, Isabella Blow décèdera à l'age de 48 ans...

 

article rédigé par melisa PIOT

Partager cet article

Repost 0
Published by bulle-de-mode
commenter cet article

commentaires